Dispenses de l'examen de français

Une copie du diplôme ou de l'attestation de réussite doit être jointe au dossier d'immatriculation.

Ces dispenses ne valent que pour l'épreuve générale; une épreuve complémentaire écrite est exigée pour la Faculté des lettres (y compris l'ELCF).

Sont dispensés de l'examen de français, les candidats :

  • de nationalité suisse ou du Liechtenstein
  • soumis à l’examen de français dans le cadre de l’ECUS (examen complémentaire des hautes écoles suisses)
  • titulaires d’une certification attestant leurs compétences en français au niveau B2 au moins du CECR (Cadre européen commun de référence) (voir liste de diplômes ci-dessous), pour autant qu'il ait été obtenu dans les 4 ans précédant la demande d'immatriculation
  • à un master, si le programme n'exige pas l'examen
  • à un certificat complémentaire ou de spécialisation, si le programme n'exige pas l'examen
  • à un master of advanced studies de formation approfondie
  • à un doctorat
  • titulaires d’un diplôme de fin d’études étranger – diplôme de fin d’études secondaires supérieures ou diplôme universitaire d'une durée minimum de 3 ans (au moins 180 crédits ECTS) – obtenu dans un établissement reconnu par notre université dont la langue officielle d’enseignement est le français
  • à l’admission en Faculté de traduction et d'interprétation (FTI) ayant réussi l’épreuve en français (langue passive) des examens d’admission spécifiques de la FTI (Bachelor en communication multilingue, Master en traduction et Master en interprétation de conférence) 

Sont dispensés de l'examen de français, les titulaires des diplômes suivants obtenus dans les 4 ans précédant la demande d'immatriculation :

  • DELF (Diplôme d'Études de Langue Française) niveau B2
  • DALF (Diplôme Approfondi de Langue Française) niveau C1 ou C2
  • TCF avec au minimum le niveau B2 aux épreuves obligatoires et aux épreuves facultatives (complémentaires)
  • TCF DAP avec au minimum le niveau B2 aux épreuves obligatoires et à l'épreuve d'expression écrite (cette épreuve est obligatoire)
  • TEF (Test d'Evaluation du Français) avec au minimum le niveau B2 aux épreuves obligatoires et aux épreuves facultatives (complémentaires) délivré par la CCIP/Alliance française
  • Certificat des Cours d'été de l'Université de Genève
top