Historique

De l'Académie à l'Université

En 1559 Jean Calvin fonde l’Académie de Genève, afin de former des étudiants pour l’Eglise et le gouvernement civil : «Avoir une seule et même ville pour mère de son savoir et de sa foi ».

Théodore de Bèze est le premier recteur de l’Académie.

Au siècle des Lumières un enseignement des sciences, de la philosophie, de la physique, des mathématiques  est dispensé parallèlement  à l’enseignement du droit, de l’astronomie, de la botanique et de théologie.

L’Observatoire est construit par le professeur Mallet en 1773 puis reconstruit en 1831; il contribue au développement de l’étude scientifique de l’astronomie  étroitement liée à cette époque à l’horlogerie, principale activité de la ville. Ces bâtiments n’existent plus aujourd'hui. 

 

 

En 1817 un jardin botanique et un musée d’histoire naturelle sont créés dans le parc des Bastions, adossés à l’ancienne fortification de la ville. Une bibliothèque est également installée à cet endroit. Ces bâtiments n’existent plus aujourd’hui.

En 1861 le Grand Conseil  affecte  280'000.- francs à la construction d’un bâtiment destiné aux études supérieures (Mémorial du Grand Conseil de 1861).

En 1866 le même conseil alloue  un crédit de 7'000.-francs pour la mise au concours des bâtiments académiques.

Le budget pour ces constructions  situées entre la promenade des Bastions Bourgeois et la rue du Polygone s'élevait à 700'000.-francs pour les bâtiments de l’Etat et à 800'000.-francs pour la bibliothèque, le musée et les collections. La première pierre du bâtiment a été posée en 1868.

En 1871 le  bâtiment central est construit dans le parc des Bastions.