Concours d'art oratoire

2018-02-02 00:00:00

Le procès d'Hélène et de Pâris

L'amour passionné et la fuite du prince troyen Pâris, fils du roi Priam, et de la belle Hélène, épouse du roi sparte Ménélas, furent aux sources de la mythique guerre de Troie. En faisant le choix de la passion au détriment de la politique, ces deux personnages, dont l’histoire fut notamment contée par Homère, scellèrent le destin fatal de deux peuples, occasionnant dix ans de souffrance et la mort de nombreux héros grecs et troyens.

Pâris et Hélène se retrouvent ainsi aujourd’hui sur le banc des accusés. Faut-il les condamner ou les innocenter? L’Honneur d’un État doit-il primer sur le droit d’Aimer? C’est au jury qu’il reviendra d’en décider, après avoir entendu les plaidoiries assurées par les étudiant-e-s en maîtrise de l’Université de Genève. Ces derniers auront la délicate mission de mettre la rhétorique au service du bien commun lors de quatre joutes oratoires.

Les candidat-e-s plaideront chacun-e une cause différente:

  • Accusation des Troyens contre Pâris et Hélène
  • Défense solidaire de Paris et d’Hélène contre les Troyens
  • Accusation de Ménélas contre Pâris
  • Défense de Pâris contre Ménélas
  • Accusation de Priam contre Hélène
  • Défense d’Hélène contre Priam
  • Accusation d’Hélène contre Pâris
  • Défense de Pâris contre Hélène
Jury
Grégory Bovey, juge au Tribunal fédéral
Gabriel Aubert, professeur honoraire à la Faculté de droit
Alessandra Cambi Favre-Bulle, vice-présidente de la Cour de justice pour la Cour pénale
Carole Fry, spécialiste de langue latine
Alexia Blanchet, gagnante de l’édition 2017 du concours d’art oratoire
Production
Faculté de droit
Faculté des lettres
Activités culturelles de l’Université de Genève

Remarque

  • entrée libre

Renseignement

Horaire

vendredi 2 mars 2018 17:30–20:00
Uni Mail | MS180 Bd du Pont-d'Arve 40 Genève

Concours d'art oratoire 2018

PDF • 199,10 KB • 02.02.2018


			




	
top