Soutien à l'apprentissage

Parrainage en psychologie

Vous nous demandez souvent comment...

  • Gérer la masse de travail dans la faculté de psychologie
  • S'intégrer dans la vie universitaire et dans la vie sociale genevoise
  • S'en sortir quand on ne connaît pas grand monde dans la faculté
  • Travailler efficacement en groupe et avec l'aide des autres
  • Trouver de l'aide auprès des autres étudiant-es plus avancé-es
  • Traiter les lectures, quand les attaquer et comment les résumer

Vos questions sont légitimes et le programme d'apprentissage en peer-to-peer en psychologie a été créé pour répondre à vos soucis et interrogations.

Grâce à ce programme, j'ai pu poser toutes mes questions à ma marraine et ce, jusqu'à la veille des examens. Elle m'a donné de bons conseils sur les techniques de révision et elle m'a donné certains de ses résumés. En plus, cela m'a permis de rencontrer d'autres filleul-es et nous sommes désormais ami-es, un vrai plus pour la première année en psycho!

Qu'est-ce que l'apprentissage en peer-to-peer?

Le peer-to-peer, aussi appelé «mentorat» ou «tutorat» par certain-es, est un moyen d'apprendre avec ses pairs, en général, plus avancé-es dans leur cycle d'étude.

L'apprentissage avec les pairs est une activité d'apprentissage réciproque. Le/la filleul-e et le parrain ou la marraine apprennent l'un-e de l'autre même si le but premier est d'offrir au/à la filleul-e une opportunité supplémentaire d'apprendre de nouvelles stratégies et éventuellement du contenu. Le but est également de permettre au/à la filleul-e de favoriser son intégration au monde académique et, plus largement, à la vie sociale genevoise grâce aux conseils de son parrain ou sa marraine

Dans la faculté de psychologie, le programme de parrainage est centré principalement sur l'acquisition de stratégies d'apprentissage, notamment celles de lecture (lire les textes obligatoires, les comprendre, les résumer, les assimiler). Il n'exclut évidemment pas d'autres questions que le/la filleul-e pourrait se poser et pour lesquelles le parrain ou la marraine peut lui apporter son aide.

Actuellement, ce programme n'est proposé qu'en psychologie. Alors, si vous êtes en psychologie, n'hésitez pas à devenir filleul-e ou parrain/marraine selon vos besoins et compétences. Nous sommes là, en collaboration avec la faculté de psychologie et l'association des étudiant-es en psychologie (Adepsy) pour vous assister dans cette nouvelle aventure.

Quels sont les avantages de l'apprentissage en peer-to-peer?

  • Vous bénéficiez de conseils personnalisés
  • Vous osez poser des questions
  • Vous pouvez demander des précisions ou des clarifications si les choses ne sont pas claires
  • Vous développez vos compétences d'organisation, de gestion des études et de leur planification
  • Vous apprenez aussi à travailler à plusieurs, à donner et recevoir du feedback

Principalement, vous développez vos stratégies de lecture des textes obligatoires, vos stratégies de résumé, d'identification des informations importantes et de leur mise en application.

Vous voulez être filleul-e en psychologie

Envoyez un mail à l'adresse mentorat-fpse(at)unige.ch et décrivez votre besoin. Vous recevrez ensuite des informations supplémentaires sur le déroulement du programme.

Adressez-vous à l'Adepsy (Association des étudiant-es en psychologie) adepsy(at)unige.ch, ils/elles se chargent de nous transférer vos demandes.

Vous voulez être parrain ou marraine en psychologie

Inscrivez-vous à l'adresse mentorat-fpse(at)unige.ch. Vous recevrez le cahier des charges "mentorat" que vous devez accepter pour pouvoir devenir mentor-e.

Vous serez ensuite convié-es à la séance d'appariement (rencontre filleul-es/mentor-es) qui a lieu environ 2 semaines après la rentrée universitaire afin de rencontrer vos filleul-es.

Merci d'avance de votre engagement et à bientôt!

Tout-e étudiant-e en première année de psychologie peut devenir filleul-le s'il/elle désire améliorer ses stratégies de lecture des textes obligatoires et favoriser son intégration sociale et académique.

Il suffit de s'annoncer à l'adresse mentorat-fpse(at)unige.ch ou auprès de l'Adepsy (Association des étudiant-es en psychologie) adepsy(at)unige.ch

Tout-e étudiant-e qui a réussi (totalement) sa première année et qui est en 2ème ou 3ème année de bachelor peut devenir parrain ou marraine en psychologie.

Tout étudiant-e qui est en M2 peut devenir mentor-e d'un-e étudiant-e en B3 ou M1.

  • Vous voulez vous rendre utile?
  • Vous voulez aider les nouveaux-elles arrivant-es en psychologie afin qu’ils/elles mettent toutes les chances de leur côté pour s’intégrer et réussir à l’université?
  • Vous voulez partager vos bonnes expériences?
  • Vous voulez aussi développer vos compétences et étoffer votre CV (une attestation sera délivrée aux mentor-es)?
J'ai rendu mon rapport d'activité et ai donc obtenu un certificat de travail valorisant mes compétences transversales. J'ai pu mettre cela en avant lors d'un entretien d'embauche et j'ai tout de suite été prise. Les compétences transversales sont un plus dans notre parcours et permettent de nous démarquer. En plus, je me suis fait plein d'ami-es parmi les filleul-es mais aussi les autres mentor-es. Ce programme est génial!

Cahier des charges du parrain en faculté de psychologie

Missions

Accompagner pendant une année un-e ou plusieurs étudiant-es de 1ère année en psychologie afin de favoriser son/leur intégration sociale et académique. L’intégration de l’étudiant-e traduit son «adhésion» au monde universitaire.

L’intégration académique comprend notamment l’établissement de relations avec le corps enseignant et l’engagement dans le travail universitaire à fournir (savoir quoi faire et comment le faire). Le parrain ou la marraine a pour mission d’encourager son/sa ou ses filleul-es à clarifier les attentes des enseignant-es et les objectifs de cours. Il/elle incite son/sa filleul-e à rechercher de l’aide auprès des personnes idoines.
Il/elle aide aussi son/sa ou ses filleul-es à adopter de bonnes méthodes de travail en leur montrant des techniques efficaces concernant la gestion du temps, la prise de notes (pendant les cours et les lectures) et la préparation aux examens (comment et quand réviser). Pour ce faire, il/elle proposera des rencontres ponctuelles à son/sa ou ses filleul-es sous forme de séances de travail en binôme ou collectives. Le contenu des séances est défini par le besoin des filleul-es et tient compte des stratégies de travail reconnues comme étant efficaces. Un nombre de rencontre minimum est à définir en début de mandat.

L’intégration sociale comprend notamment l’établissement de liens avec les pairs et l’intégration à la vie universitaire. Pour ce faire, il/elle proposera des rencontres ponctuelles pour le/la familiariser à la vie universitaire et lui faire découvrir les offres de l’université notamment en termes d’activités extracurriculaires, vie associative, évènements universitaires.
Il/elle veillera à partager toute information utile relative à la vie universitaire à son/sa filleul-e. Un nombre de rencontre minimum est à définir en début de mandat.

<Profil

  • Être au minimum en 2ème ou 3ème année de Bachelor pour aider un B1 ou en Master 1 pour aider un-e B2 ou B3 ou en Master 2 pour aider un-e M1.
  • Forte envie d’aider les nouveaux-elles arrivant-es à l’université ou les B2, B3, M1
  • Être proactif-ve
  • Connaître le fonctionnement de l’université et de la faculté de psychologie
  • Connaître les services de soutien et évènements proposés par l’université (activités sportives, culturelles, conférences, etc.)
  • Avoir suivi au moins un des ateliers thématiques "réussir ses études" (proposés par le pôle SEA) concernant la prise de notes, gestion du temps et préparation aux examens est un atout
  • Avoir été soi-même filleul-e est un atout

Conditions obligatoires pour devenir mentor

  • Présence obligatoire à la séance d'information et d'appariement (les groupes de travail sont formés durant cette séance). Elle aura lieu environ 2 semaines après la rentrée académique et sera suivie d'un apéro.
  • Présence obligatoire à la séance de formation sur les stratégies d'apprentissage ainsi que sur la conduite du parrainage au sens large (apprendre à dispenser de l'aide (date à venir)). Cette séance ne concerne que les nouveaux-elles mentor-es, les personnes qui ont déjà été mentor-es n'ont pas besoin d'y assister
  • Rendre le cahier des charges daté et signé lors de la séance d'information et d'appariement ou par e-mail au plus tard deux jours après. Vous le trouvez en version imprimable ci-dessous

AU VU DE CERTAINS ABUS DURANT LES ANNÉES PRÉCÉDENTES, AUCUNE DÉROGATION N'EST POSSIBLE SUR CES 2 POINTS!

Conditions requises pour obtenir un certificat de travail

  • Participer à l'enquête sur le mentorat (interview cadrée pour faire un retour sur les succès et difficultés rencontrées, etc.)
  • Assurer une permanence (être atteignable) une fois par semaine pour répondre aux questions éventuelles des filleul-es
  • Rencontrer au moins 3 fois par années les filleul-es
  • Rendre un rapport d'activité au terme du mentorat (selon un canevas prédéfini)

Contact

Pour prendre contact pour devenir marraine ou parrain: mentorat-fpse(at)unige.ch