Toutes les actualités

Enquête 2016: c'est (presque) fini!

Enquête Etudiant-e-s 2016: c'est (presque) fini!

Le retour des questionnaires de l'enquête EtudiantEs 2016 se termine. Il ne reste plus que quelques retardataires dont nous attendons encore l'envoi du retour.

Cette année, le taux de réponse a connu une belle amélioration. Nous en sommes à 47.20%, alors que le même taux n'était que de 35.96% et 40.13% respectivement en 2014 et en 2015. L'augmentation est vraiment significative.

Il faut dire qu'en 2016, nous avons fait un effort particulier pour conscientiser les étudiantEs à l'importance, pour eux et pour l'Université, d'une participation à ce type d'enquête. Nous avons fait le tour des auditoires de première année de bachelor afin de présenter notre enquête, son but et sa fonction. Et nous avons également effectué une campagne d'affichage pour susciter la participation.

Voici un tableau qui permet de voir comment la population enquêtée (que nous appelons "univers" dans notre jargon) et celle des répondantEs se structurent selon quelques variables dont nous disposons pour l'ensemble de la population étudiante de l'Université. Pour rappel, les étudiantEs interrogés étaient ceux de bachelor et de master qui sont dans leur première année à l'Université de Genève (2949 personnes, dont 1392 nous ont répondu… pour le moment).

 


Distribution des étudiantEs dans l'univers et dans les répondantEs de l'enquête EtudiantEs 2016 selon le sexe, la faculté, le niveau d'études et l'âge

  Univers RépondantEs
Femmes
Hommes
60.4%
39.6%
65.8%
34.2%
CIDE
Droit
Psychologie
Sces de l'éducation
FTI
GSEM
GSI
Lettres
Médecine
Sciences
SDS
Théologie
0.4%
12.7%
9.4%
6.1%
4.0%
11.1%
15.5%
7.5%
12.4%
13.5%
6.6%
0.6%
0.4%
11.9%
11.8%
6.5%
6.1%
10.1%
14.4%
6.9%
11.9%
13.6%
5.7%
0.7%
Bachelor
Master
84.5%
15.5%
85.5%
14.5%
Moins de 20 ans
20 ans
21 ans
22-23 ans
Plus de 23 ans
16.0%
25.1%
19.3%
16.6%
23.0%
16.4%
28.6%
18.9%
16.1%
20.0%

La représentativité des diverses catégories de ces variables est donc bien assurée. Tout au plus peut-on remarquer que, phénomène habituel dans nos enquêtes, les femmes répondent plus souvent que les hommes, que les plus âgés (plus de 23 ans) répondent un peu moins souvent que les autres. Cette année, les étudiantEs de la FTI et en Psychologie ont particulièrement bien répondu à notre questionnaire, ce qui fait que ces facultés sont un petit peu mieux représentées parmi nos répondantEs que dans l'univers de notre enquête.

hes_logo_color.svg iheid_logo_color.svg