Retour sur les événements

Don d'organes 2019

Campagne 2019

Exprimer son choix

«Exprimer sa décision»

Les 9 et 10 avril derniers, les infirmières du Programme Latin du Don d’Organe (PLDO) ont pris place dans les halls d’Uni Mail et de Sciences II pour une campagne de sensibilisation et d’informations sur le don d’organe. Un ordinateur était à disposition de chacun pour enregistrer sa décision, pour ou contre un don d’organes, sur le registre national.
L’évènement a connu un fort engouement, plus de 80 inscriptions sur les 2 jours !

Le stand à Sciences II Photo: Tamara Benassuli, 2019

Pourquoi s’inscrire en ligne sur un registre national ?

Si vous vous intéressez à la question du don d’organe depuis un certain temps, vous avez certainement entendu parler ou possédez une carte de donneur. Aujourd’hui, il existe un registre en ligne sur lequel il est possible de s’inscrire. Plus simple et plus accessible, c’est une solution qui facilite le travail des soignants.

«C’est vrai que le problème avec la carte c’est qu’en cas d’accident on ne l’a pas toujours sur soi. (…) Le registre permet cette facilité d’accès, de connaître la décision partout en Suisse puisque ce registre peut être consulté par tous les professionnels de santé en cas de décès de la personne. C’est sécurisé et puis aussi c’est personnalisable (…) les gens peuvent mettre une petite photo ou un message pour leurs proches»
Les étudiants s’informent sur le registre Photo: Tamara Benassuli, 2019

Les étudiants se sont montrés plutôt réceptifs à ce concept. Pour ou contre le don, inscrire son avis en ligne c’est permettre à tous de le connaître.

«C’est automatisé et je sais que s’il m’arrive quelque chose ici, ce sera peut-être un peu moins fastidieux pour le personnel médical de retrouver et de savoir que je veux donner mes organes»
«On m’a dit que c’était un moyen de sauvegarder numériquement les données au cas où on perdait la carte et franchement je suis assez content, c’est une très bonne initiative!»

Une autonomie dans la décision

«Il y a pas mal de questions des étudiants par rapport à leur autonomie dans la décision, c’est à dire qu’il y en a plusieurs qui nous ont dit que leurs proches, notamment leurs parents, n’étaient pas tout à fait du même avis qu’eux sur le don d’organe et le fait qu’ils puissent s’inscrire comme ça de façon officielle et sécurisée ça les rassure dans le fait que leur décision sera respectée»

L’inscription au registre est possible dès l’âge de 16 ans. A partir de là, l’individu est libre de son choix et celui-ci n’appartient qu’à lui. À tout moment il peut le changer et/ou le supprimer.

«J’avais déjà mon opinion parce que j’avais déjà transmis mon souhait à ma famille, tout le monde était déjà au courant. Au moins il y a une preuve écrite de mon souhait et les personnes sont au courant de ma décision»
Un étudiant en train de s’inscrire Photo: Tamara Benassuli, 2019
«Si j’ai pas ma carte avec moi, comme ça c’est déjà inscrit et j’en ai déjà parlé avec mes parents. Mais pour moi c’est clair, il n'y a pas de soucis s’ils ont oublié ou quoi»

Que vous soyez pour ou contre le don d’organe, votre choix vous appartient! N’hésitez pas à vous enregistrer sur le registre national afin que votre volonté soit respectée.

Par Audrey Rüfenacht, avril 2019.

hes_logo_color.svg iheid_logo_color.svg