Social Finances

Étudier à Genève, combien ça coûte?

Vue sur le lac et le jet d'eau de Genève.

Estimer ses dépenses

Estimer le coût de la vie à Genève n'est pas toujours évident, même quand on y a vécu depuis toujours. Le passage à une vie de jeune adulte et l'entrée dans les études supérieures réserve parfois des surprises et révèle des dépenses plus élevées que prévues. Pour vous aider à évaluer les dépenses d'un-e étudiant-e de l'UNIGE ou de la HES-SO Genève, voici un tableau de référence qui vous accompagnera dans l’établissement de votre budget.

Budget de dépense moyen pour étudier à Genève
Ce tableau décrit la situation d'une personne vivant seule à Genève dans un logement pour étudiant-e.
Type de dépenseMensuelAnnuel (12 mois)Précisions
Taxe d'études
(taxe d'écolage)
CHF 83 CHF 1000 Compter CHF 11 par mois pour les étudiant-es de l'UNIGE exonéré-es
Frais d'études
(matériel, support, etc.)
CHF 83 CHF 1000 Pour les HES, une partie des frais d'études est ajouté à la taxe.
Assurance maladie CHF 1191 CHF 1'428 Pour les étudiant-es avec un permis B formation.
CHF 3722 CHF 4'464 Pour les étudiant-es suisses ou affilié-es d'office.
Loyer CHF 700 CHF 8400  
Transports publics CHF 453 CHF 450 Le prix annuel de l'abonnement TPG est de CHF 450. 
Entretien CHF 1'000 CHF 12'000 L'entretien comprend l’alimentation, l’argent de poche, l’habillement, l’électricité, le téléphone, l'entretien du ménage, les soins corporels, d’hygiène et autres
Franchise d'assurance
et frais médicaux
CHF 33 CHF 400 Voir nos conseils à ce sujet dans la rubriqueEtablir mon budget ci-dessous
Total CHF 2'063 CHF 24'756 Pour les étudiant-es avec permis B formation
CHF 2'316 CHF 27'792 Pour les étudiant-es suisses

1Après 30 ans, le montant est de CHF 177 par mois.
2Après 25 ans, le montant est de CHF 483 par mois.
3Après 25 ans, il est de CHF 70 par mois.


Établir son budget

Quelle que soit votre situation financière, l’évaluation de vos besoins réels passe par l’établissement d’un budget. C’est une étape clé et un passage nécessaire pour faire le point de votre situation financière. Nous vous conseillons dans cette démarche, pas à pas.

1. Énumérez tous vos revenus

Établir un budget réaliste commence par énumérer toutes vos entrées d'argent possibles sur un mois (ou une année et diviser le tout par 12), soit tous vos revenus et ressources disponibles:

  • Salaires
  • Aides des parents
  • Aides de quelqu'un d'autre
  • Subsides d'assurance maladie
  • Aide au logement
  • Autre rente (rente de veuvage, rente d'orphelin, rente AI des parents, etc.)
  • Bourses
  • Prêts
  • Autres ressources

2. Énumérez toutes vos dépenses

Ci-dessus, nous vous proposons un tableau indicatif des dépenses pour les étudiant-es. Votre budget de dépenses va essentiellement varier en fonction des paramètres suivants: 

  • La composition de votre groupe familial: Est-ce que vous vivez avec vos parents? Y a-t-il des frères et sœurs? Êtes-vous marié? Avez-vous des enfants?
  • Le loyer: Habitez-vous seul? En colocation? Est-ce que vous partagez le loyer? Est-ce que vous habitez dans une chambre pour étudiant?
  • L'âge: Après 25 ans, les étudiant-es suisses perdent beaucoup de droits en prestations sociales: il n'y a plus d'allocations familiales ni de rentes provenant des assurances sociales, les subsides d'assurance maladie diminuent drastiquement, les prix des transports publics augmentent, etc. À 25 ans, votre budget bascule.
  • Votre assurance-maladie: Si vous êtes un étudiant-e étranger-ère, vous pouvez bénéficier de certaines prestations de prix au niveau des assurances maladies et responsabilité civile. Les prix des assurances-maladies suisses étant très élevés, renseignez-vous!

Pour avoir une meilleure idée des dépenses en fonction de votre situation et pour avoir un support pour préparer votre budget, nous vous proposons un formulaire qui vous permettra de simuler votre situation, à télécharger en bas de page. En cas de problème, demandez conseil à nos assistantes et assistants sociaux.

3. Reprenez l'ensemble du tableau et soyez réaliste!

Il s'agit d'être honnête avec vous-même que ce soit au niveau des revenus ou au niveau des dépenses. En étant réaliste, vous pourrez immédiatement repérer s'il y a un souci avec votre budget, et commencer à envisager des solutions concrètes. Voici quelques conseils:

  • Rappelez-vous que les valeurs suggérées par notre service au niveau des dépenses sont les dépenses indispensables et donc le budget minimum pour un-e étudiant-e dans une situation donnée.
  • Vous avez peut-être une activité particulière qui demande des dépenses particulières. Par exemple, la pratique d'un sport d'élite, ou la visite de vos parents avec un voyage en train, en avion, à quelle fréquence, etc.
  • Manger avec CHF 100.- par mois n'est pas réaliste! 
  • Estimer que vous n'avez aucune dépense en frais de santé, car vous ne tombez jamais malade n'est pas réaliste non plus!

Gérer son budget

Parfois, il est difficile de gérer un budget lorsqu'on a des factures bimensuelles, bisannuelles ou annuelles. On a tendance à les oublier dans le calcul du budget. Si c'est votre cas, demandez aux créanciers la possibilité de faire des paiements mensuels. 

Pour pouvoir gérer son budget, il faut pouvoir être au clair sur ses comptes.

  • Créez un classeur de gestion. Gardez vos paiements et vos factures dans ce classeur, en séparant chaque catégorie avec des onglets (assurances, entretien, frais d'études, loyer, etc.).
  • Faites vos comptes à la fin du mois: avez-vous toujours le même budget? Vos dépenses ont-elles augmenté?
  • Payez votre loyer et vos factures chaque mois. Dans votre classeur, faites des copies des factures et marquez en gros caractères "payé" quand c'est fait.
  • Consultez régulièrement votre compte bancaire. Certaines banques proposent des outils d'e-banking qui permettent de visualiser le budget et les dépenses. Vous pouvez aussi de mettre en place des paiements automatiques pour vous assurer de payer le plus important (ex. le loyer).

Vous pouvez aussi:

  • Comparer les prix des abonnements (téléphone, internet).
  • Profiter des offres culturelles et sportives pour les étudiants (cinéma, théâtre), grâce à votre carte d'étudiant-e.
  • Faire vos courses à plusieurs et partager les frais des repas: cela coûte beaucoup moins cher que les plats préparés.
  • Essayer d'économiser chaque mois un peu d'argent: il peut être utile en cas d'urgence ou pour les prochaines vacances.

Demandez de l'aide avant d'être dans une situation ingérable. Contactez-nous!

 

 

LIENS UTILES