[809] Rôle du CD44

Notre laboratoire s'intéresse principalement à la caractérisation du rôle du CD44 et de l'importance de son interaction avec le hyaluronate (HA) dans le vieillissement cutané. La protéine CD44 est une glycoprotéine transmembranaire polymorphique et le principal récepteur de surface du HA, qui peut former des complexes avec une métalloprotéinase matricielle (MMP-7), le précurseur du heparin-binding epidermal growth factor (HB-EGF), (pro-HB-EGF) et l'un de ses récepteurs erbB1. Nous avons démontré que deux fonctions majeures du CD44 dans la peau de souris sont (i) la régulation de la prolifération kératinocytaire en réponse à des stimuli extracellulaires, et (ii) le maintien de l'homéostase locale du HA. Nous avons observé une diminution de l'expression de CD44 et de HA épidermique dans l'atrophie cutanée extrême des sujets âgés ou la dermatoporose. Nous avons également démontré que les fragments de HA (HAF) de taille définie corrigent l'atrophie cutanée chez la souris et chez l'homme par un mécanisme CD44-dépendant et que les rétinoïdes topiques et les HAF montrent un effet synergique dans cette correction. Actuellement nous travaillons sur :

  1. Le rôle de la connexion CD44-HA dans le vieillissement cutané
  2. L'effet des ligands de CD44 sur l'atrophie cutanée
  3. Mécanismes moléculaires de la dermatoporose primaire ou cortico-induite
  4. Nouveaux mécanismes pharmacologiques des rétinoïdes topiques liés à la voie CD44-HA

Nous travaillons également sur le développement d'un outil moléculaire (microarrays) pour le diagnostic précoce de maladies de la peau dont en premier lieu les lymphomes cutanés, la maladie de greffon contre hôte cutanée et la toxidermie.

 

Publications