[956] Génomique et metagénomique des produits sanguins labiles

Photo-sujet-de-recherche-2015-web.gif

Le premier axe de nos projets de recherche consiste en l’étude des génomes viraux des produits sanguins labiles. La prévention du risque viral post transfusionnel repose en effet sur un processus de sélection des donneurs sur des critères à la fois cliniques et biologiques. Ce processus atteint sa limite de sensibilité lorsque des virus asymptomatiques et non-recherchés sont présents dans le sang du donneur sans pouvoir être suspectés lors de l’entretien pré-don, ou lorsque des pathogènes dangereux et systématiquement recherchés ne peuvent être identifiés par les tests biologiques car en dehors de la fenêtre de détection.  Il existe donc un risque que des virus pathogènes soient présents dans le sang de certains donneurs éligibles, donc dans les produits sanguins labiles qui en sont dérivés. Ce risque est mal connu mais à prendre en considération pour les immunodéprimés. Une étude du virome d’une banque de produits sanguins labiles est donc nécessaire pour estimer ce risque. En combinant des techniques de séquençage moléculaire à haut débit, nous développons une stratégie permettant de rechercher la présence de génomes viraux (ADN et ARN) dans les banques de sang. Le second axe consiste en l’étude des acides nucléiques humains extracellulaires des produits sanguins labiles.  Par des techniques de séquençage à haut débit, d’analyse du transcriptome et de biologie moléculaire, notre groupe s’intéresse à leur nature, leur structure et  leur possible activité biologique. Une activation de gènes pro-inflammatoires est actuellement observée et en cours d’investigation.

Publications du groupe