Page Object
(
    [blocksAliasedFromMasterCollection:protected] => 
    [cID] => 260
    [attributes:protected] => Array
        (
        )

    [error] => 
    [pkgID] => 1
    [cPointerID] => 0
    [cPointerExternalLink] => 
    [cIsActive] => 1
    [cIsSystemPage] => 0
    [cPointerExternalLinkNewWindow] => 0
    [cFilename] => 
    [cDateAdded] => 2015-06-03 16:12:01
    [cDisplayOrder] => 22
    [cDateModified] => 2019-10-21 17:30:20
    [cInheritPermissionsFromCID] => 260
    [cInheritPermissionsFrom] => OVERRIDE
    [cOverrideTemplatePermissions] => 1
    [cCheckedOutUID] => 
    [cIsTemplate] => 0
    [uID] => 18
    [cPath] => /presentation
    [cParentID] => 1
    [cChildren] => 18
    [cCacheFullPageContent] => -1
    [cCacheFullPageContentOverrideLifetime] => 0
    [cCacheFullPageContentLifetimeCustom] => 0
    [isMasterCollection] => 0
    [vObj] => CollectionVersion Object
        (
            [cvIsApproved] => 1
            [cID] => 260
            [attributes:protected] => Array
                (
                    [exclude_nav:] => 0
                    [exclude_subpages_from_nav:] => 
                    [nav_target:] => 
                    [replace_link_with_first_in_nav:] => 
                    [nav_item_class:] => 
                    [warning:] => Toutes les activités sportives sont interrompues durant la semaine de vacances scolaires, du lundi 21 au samedi 26 octobre inclus. Reprise le lundi 28 octobre.
                )

            [layoutStyles] => Array
                (
                )

            [error] => 
            [cvID] => 427
            [cvIsNew] => 0
            [cvHandle] => presentation
            [cvName] => DIFE
            [cvDescription] => 
            [cvDateCreated] => 2019-10-21 17:30:05
            [cvDatePublic] => 2015-06-03 16:11:00
            [cvAuthorUID] => 55
            [cvApproverUID] => 55
            [cvComments] => Version 427
            [ptID] => 3
            [ctID] => 5
            [ctHandle] => 2colonnes
            [ctName] => 2 colonnes
        )

)

Toutes les activités sportives sont interrompues durant la semaine de vacances scolaires, du lundi 21 au samedi 26 octobre inclus. Reprise le lundi 28 octobre.

Retour sur les événements

Don du sang automne 2016

Campagne du don du sang à Unimail lors du semestre d'automne 2016 (15 novembre)

Remonte tes manches et sauves des vies

En novembre, le Pôle santé social en collaboration avec l’association des étudiants en médecine (AEMG) et le Centre de transfusion des Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) a organisé un grand don de sang pour les étudiants et membres universitaires. Dans cette salle d’Uni Mail transformée pour l’occasion en un centre de don, les étudiants affluent. Au total plus de 150 personnes sont venues contribuer à cette cause.

Sauver des vies et sensibiliser les jeunes

«C’est super important de donner son sang et il n’y a pas beaucoup de gens qui le font, c’est étonnant!»

Cette campagne fait d’une pierre deux coups. À la fois elle donne l’occasion de faire une bonne action et permet aussi de mobiliser et sensibiliser la population estudiantine face au manque toujours persistant des poches de sang.

«Si on incite à faire le don du sang dans la jeunesse, après ce sont des choses qui se font régulièrement et ça peut devenir une habitude.»
Un don du sang Photo: Tamara Benassuli, 2016

En effet, lors de cette récolte, étudiants motivés, stressés par la piqûre, mais ravis au final, se réunissent tous dans un seul but: aider. Ils veulent tous «se rendre utile pour la société», comme le formule Anaïs.

«J’attendais mes 18 ans pour pouvoir donner mon sang (…). J’ai toujours eu envie de le faire et je me dis que ça peut être utile à quelqu’un.»
«Je me suis dit que moi ça ne me coûte pas grand-chose de venir une heure et si ça peut aider d’autres...»
«On perd 20 minutes de notre vie pour certaines personnes qui en auront plus besoin que nous.»

Ils savent qu’ils peuvent faire une différence avec pas grand-chose. Il leur suffit de prendre un petit moment de leur journée pour remplir une poche de sang destinée aux futurs patients. Ils sont conscients qu’un jour ou l’autre, on peut tous avoir besoin d’une transfusion sanguine: «les situations médicales où une transfusion est nécessaire sont très fréquentes (opérations, accouchements difficiles, accidents de la route, maladies du sang, …)» (Olivia, sous-responsable de la communication de l’AEMG). Alors pourquoi ne pas aider?

«Ça ne coûte vraiment rien de donner son sang et ça permet de faire une TELLEMENT grande différence, de sauver des vies!»
«J’ai des membres de ma famille qui ont déjà eu besoin de sang donc si je peux me rendre utile...»

Pratique et efficace

Conscients du manque de dons et de leur importance, le Pôle Santé Social, l’AEMG et les HUG collaborent, depuis une quinzaine d’années, pour organiser deux fois par année une collecte de sang. Ils font venir les infirmières des HUG avec leur matériel et leur savoir-faire. Cette installation au sein même d’Uni Mail arrange bien les étudiants de plusieurs manières.

La salle du don du sang (Uni Mail) Photo: Tamara Benassuli, 2016

Être sur place

Entre les cours, les révisions et leurs activités, les étudiants n’ont pas toujours le temps de se déplacer jusqu’à l’hôpital. Dès lors, ils apprécient cette initiative d’amener jusqu’à eux cette possibilité de don.

«Je devrais aller normalement à l’hôpital, mais à chaque fois, j’ai jamais le temps, et le fait que ce soit ici, c’est tellement plus simple, c’est tellement plus pratique.»
«On est beaucoup plus proche, c’est plus simple de se déplacer pour nous.»
«C'est une super bonne idée car je ne serais pas forcément allé à l’hôpital, mais là je viens automatiquement.»

Entre deux cours

«On prend une heure de pause et c’est bon!»
Un étudiant en attendant la piqûre Photo: Tamara Benassuli, 2016

Le lieu de cette collecte n’est pas le seul élément qui permet une meilleure récolte. En effet, les étudiants ont presque tous soulevé l’efficacité et la rapidité du don. Cette rapidité leur donne l’occasion de venir entre deux cours, surtout qu’il n’est pas nécessaire d’avoir pris rendez-vous au préalable, s’il y a de place.

«En plus c’est bien rodé, ça va vite, ça ne traine pas.»
«Moi je serais allée aux HUG mais c’est vrai qu’il faut trouver le créneau pendant les cours, alors que là, j’ai la pause de midi donc c’est parfait!»

Marrow

Il ne faut pas oublier que le don du sang n’était pas le seul présent lors cette collecte. Les étudiants de l’AEMG, porteurs du projet Marrow, étaient là aussi pour le don de cellules souches permettant de combattre des maladies comme la leucémie.

«Pour Marrow, on s’inscrit dans un registre mondial, donc je pense que les jeunes sont plus à même de vouloir s’inscrire pour aider d’autres gens … Surtout qu’on a qu’une chance sur 4 d’être compatible avec nos frères et sœurs.»
Les étudiants bénévoles pour Marrow Photo: Tamara Benassuli, 2016

Plus de peur que de mal

«À chaque fois je me liquéfie rien qu’à l’idée d’avoir la piqûre, une heure avant je stresse et puis je reviens. C’est que ça ne fait pas aussi mal que ça!»

Pour rassurer les plus réticents, ces donneurs du jour nous expliquent que cela se passe très bien, malgré certaines appréhensions au départ. Certains font même de l’humour.

«Oui ça se passe très bien. Il ne faut juste pas regarder qu'on te pique et ça passe tout seul (rire), j’ai même une petite balle alors c’est sympa (rire).»

Finalement lorsqu’on leur demande s’ils vont continuer à donner leur sang, les réponses ne se font pas attendre: c'est un grand «OUI!» accompagné d’un sourire et d’un bandage.

Par Tamara Benassuli, octobre 2016.

Photo: Tamara Benassuli, 2016
hes_logo_color.svg iheid_logo_color.svg