Atelier-théâtre du département de français – ATDF

Bovary de Tiago Rodrigues

Emma et les poupées russes!

En faisant s’affronter les avocats du procès intenté en 1857 contre l’auteur de Madame Bovary, pour «outrage à la morale publique et religieuse et aux bonnes mœurs», Tiago Rodrigues est fidèle à l’Histoire. Mais dans sa pièce de théâtre, intitulée Bovary tout court, il redéploie en même temps l’histoire que raconte le célèbre roman, au point que le bovarysme semble contaminer les hommes de loi eux-mêmes. Il donne aussi la parole à Flaubert en personne, par le biais de sa correspondance intime.

Malgré cet ancrage historique, Bovary est ainsi l’une des pièces les moins réalistes qui soient: les personnages y sortent les uns des autres comme des poupées russes. C’est l’une des raisons pour lesquelles, avec autant de liberté que d’humour, elle se prête au jeu d’acteur, dont la jeune troupe universitaire de l’ATDF a choisi de démultiplier le facteur collectif.

Si le jugement du tribunal fut favorable à Flaubert, le texte de 2014 – traduit du portugais l’année suivante par Thomas Resendes – n’en parle pas. En homme de théâtre, Rodrigues préfère jouer toujours de l’interprétation, jusqu’au vertige. Et donner le dernier mot à Charles Bovary, tel qu’on ne l’avait encore ni vu ni entendu…

Jeu

  • Julian Abalos, Emilie Arias, Fanny Audéoud, David Blunier, Gabriel Da Costa Feijo, Priscilla Iannantuoni, Déborah Jakubec, Anja Lukic, Nikita Ovinet, Jonathan Reymond, Christophe Roux, Feza Tankut et Morgane Vivroux

Mise en scène

  • Éric Eigenmann et Sylvie Jehan

Scénographie et costumes

  • Natacha Jaquerod

Création lumières et régie

  • Fabrice Minazzi

Chorégraphie

  • Iona D’Annunzio

Remerciements

  • Faculté des lettres
  • Département de français moderne
  • Commission de gestion des taxes fixes – UNIGE
  • AEFRAM – UNIGE

Remarques

  • Entrée libre — chapeau à la sortie

Production

Horaire

mardi 1 mai 2018 20:00–21:30
Uni Mail | MS180 Bd du Pont-d'Arve 40 Genève





	
top