I giganti della montagna

par l'atelier-théâtre Il Ghiribizzo

Cette pièce de Luigi Pirandello nous entraîne sur une île mystérieuse où vivent d'étranges créatures. Un univers poétique où la fantaisie libère les hommes et les femmes de tout carcan social.

I giganti della montagna est la dernière pièce - inachevée - de Luigi Pirandello, dont l'atelier-théâtre Il Ghirbizzo propose une adaptation originale basée sur les deux actes conservés, ainsi que sur le livret d’opéra La favola del figlio cambiato.

L’intrigue est simple: la comédienne Ilse et son époux ont sacrifié toute leur fortune pour faire connaître au monde la pièce d’un poète qui s’est suicidé par amour pour la jeune femme. La troupe de théâtre arrive sur une île mystérieuse, dominée par des propriétaires terriens surnommés les “géants”...

L’ultime pièce de Pirandello est un testament poétique dans lequel le dramaturge a rassemblé toutes ses obsessions: la mission de l’artiste face à la société, le refuge dans le rêve et la fiction, la fonction démiurgique de l’auteur… La villa dans laquelle se déroule l’action devient une véritable antichambre de la création, où la fantaisie libère les hommes et les femmes de tout carcan social en les incitant à se réapproprier leur vie et à retrouver l’harmonie avec la nature et l’insondable mystère des choses.

Jeu

  • Iacopo Adda, Maura Baldini, Hélène Bergerhoff, Alessia Biava, Gianluca Boso, Vieri Candelise, Martina Carlino, Ciro Ceresa, Elia Conti, Marianna Fontana, Chiara Gabriele, Valerio Ippolito, Alessio Lattanzi, Anna Liguori, Alessia Magliarditi, Federica Merenda, Sonia Panichella, Vicky Pappa, Anna Pascale, Attilio Picazio, Silvia Rebecca, Antonio Salazar, Barbara Sartore, Martina Simoni, Lucie Spezzatti, Ester Wolfisberg-Giacomini et Nicoletta Zappile

Adaptation et sous-titres

  • Marco Sabbatini

Direction artistique

  • Ciro Ceresa, Silvia Rebecca et Marco Sabbatini

Création lumières et régie

  • Renato Campora et Alberto Campi

Remarques

  • spectacle joué en italien et sous-titré en français — entrée libre

Reprise

Remerciements

  • à Ester Wolfisberg-Giacomini et à Myriam Héritier, aux Restaurants Spikisi et Il Tortellino, ainsi qu'à toutes les personnes qui ont pris part à cette création

Colloque

  • En marge du spectacle, l'Unité d'italien de la Faculté des lettres propose le colloque Il teatro nello specchio. Storia e forme della metateatralità in Italia dal Cinque al Novecento, le vendredi 5 et le samedi 6 mai | Uni Bastions, B101
    Plus d'informations ici

Production

Horaire

mardi 2 mai 2017 20:00–21:30
Uni Mail | MS180 Bd du Pont-d'Arve 40 Genève

Printemps théâtral

Meurtres et marinières

Illustration: Alexis Corminboeuf, 2017
top